Les animaux

Tous les mammifères ont comme les humains un système crâniosacré, tels par exemple les chevaux, les chiens, les baleines et les dauphins. Le pompage rhytmique du liquide céphalo-rachidien entre le crâne et le sacrum. C’est ce liquide qui nourrit toutes les racines nerveuses par les disques intervertébraux. Ce liquide céphalo-rachidien transporte également toutes les informations nécessaires du cerveau vers tous les organes et vice versa. Le traumatisme, l’emprisonnement, la chasse, la séparation, l’occupation du territoire, les coups de canne ou les coups de pied, installent une tension énergique dans ce système crâniosacré et en perturbe le fonctionnement. Les troubles qui en résultent peuvent être très diverses selon le lieu de l’impact.

Le fil rouge dans le comportement de l’animal est la frustration et l’anxiété qui peut s’exprimer d’une variété de façons.

La cranio pour chevaux s’est développée depuis plusieurs décennies en une discipline à part entière avec des résultats étonnants.

Les chiens, comme exemple proche de nous, peuvent, du à la frustration ou la peur, au désarroi, aboyer désespérément et inutilement, trembler de façon incontrolée, souffrir de perte d’urine, avoir les yeux et/ou la peau ternes, subitement devenir agressif, avoir le réflexe de la fuite, évitez tout contact avec les yeux, gémir plaintivement, avoir le comportement antisocial et ainsi de suite.

Le vétérinaire ou le maître chien noteront assez rapidement les comportements différents. Il s’agit principalement de chiens battues qui, après avoir été pris en charge dans des asiles, avoir été bien nourris et pris en charge, attendent un nouveau maître prêt à ouvrir sa maison et sa famille à l’animal.

De pareils refuges pour chiens maltraités se trouvent surtout en Europe méridionale et orientale. Bien que les animaux y recoivent les bon soins et entretemps peuvent se remettre des mauvais traitements, les traumatisme restent inculqués dans leur système et déterminent toujours leur comportement. Toute situation, toute personne, une odeur ou un son peut être le déclencheur pour un « crise d’angoisse » et ses symptômes. Si les animaux retrouvent des personnes compatissantes, ceux-ci vont le conforter avec toute leur sympathie, même s’il n’est pas toujours amusant et relaxant pour cette famille. Parfois ces chiens finissent dans les familles où il ne peut y avoir cette compréhension. Il est et il ne reste qu’un chien ou l’animal est affectée à une tâche, par exemple, rveiller à la sécurité de la maison, et il s’avère que le chien ne peut pas accomplir sa tâche efficacement. Alors il est décidé de s’en débarraser et d’en adopter une autre, en espérant à plus de succès. Un tel animal se retrouve dans un cycle sans espoir et de déception, suite à un manque de respect pour tout être vivant.

Cependant il est possible d’aider efficacement ces chiens maltraités en les traitant avec les techniques thérapeutiques craniosacrées afin de de donner à chaque animal un maximum d’opportunités pour se libérer des traumatismes et de se remettre des sévices infligés. Que vaut un pareil traitement pour l’animal ?

Tout d’abord, il est impératif que le chien soit dans la propre environnement familier avec la personne que le chien reconnaît comme accompagnateur. Pour le chien l’endroit où il mange et dort est avant tout le territoire. Les gens peuvent se sentir « chez soi » se sentir en famille, parmi les amis intimes, peu importe l’endroit, que ce soit chez vous ou chez eux. Non pas les chiens, pour le chien les gens qui vivent avec lui dans le même lieu, font partie de son territoire.

Le traitement avec les techniques CST se fait au rythme du chien. Le chien permet sur son rythme le toucher en douceur, à commencer par la tête. C’est-à-dire après le premier contact, se retirer, revenir, permettre à nouveau le contact, repartir et ainsi de suite. Le contact est de plus en plus long. Le chien sent immédiatement comment cel fonctionne et ce que cela déclenche, le chien n’est pas gêné par le besoin de d’abord vouloir comprendre rationnellement. Tant que cela fait du bien, il garde le contact, dès que la nécessité d’intégrer s’impose le chien se retire pour faire une pause et puis revient calmement.

Le chien apprécie très rapidement le respect, l’absence de coercition. Très vite il indique ses propres limites. Ainsi il indique indiscutablement quand la session se termine. La majorité des chiens jouissent de la chaleur qui les envahit pendant le traitement. Notez que la plupart des chiens se couche pour dormir après le traitement, certains jusqu’à deux heures suivant la séance.

Je le répète, les chiens répondent très rapidement au traitement CST. Les changements sont quasi immédiatement perceptibles dans le comportement du chien traité. Rappelez-vous, il s’agit de changements non de miracles ou de tours de magie. Des changements trop soudains, par exemple en supprimant le symptôme, amène le chien justement en état de choc, alors que lorsque l’effet anesthésique s’évapore rien n’a changé.

Après que plusieurs traitements CST le chien, qui entre-temps a retrouvé toutes ses facultés naturelles, peut parfaitement communiqué et il en éprouve visiblement du plaisir.

 

Un extrait d’une lettre d’une maîtresse de chien: “De ma propre expérience le traitement CST est en effet un moyen particulièrement efficace pour ramener le chien à l’équilibre. Bien sûr, les chiens qui ont été maltraités, par exemple les chiens qui sont adoptés venant de pays où ils sont traités avec moins de respect. Mais également les chiens achetés dans les magasins pour animaux de compagnie ou auprès d’éleveurs peu scrupuleux, profitent. Ces chiens sont souvent vendus avec des problèmes de santé existants (mais toujours inaperçus) dont les symptômes ne deviennent visibles que plus tard et peuvent également résulter en de « problèmes de comportement ». Ces chiens bénéficient également d’une série de traitements CST. Et puis enfin et surtout, l’animal sain sortit d’un programme d’éleveur responsable et qui, pour une raison peu claire, tout à coup se conduit de façon « bizarre ». De pair avec une thérapie de conduite ces chiens peuvent également bénéficieri des traitements CST qui soutiennent le processus de réhabilitation totale.”

Print Friendly, PDF & Email
H&H Color Lab